1er & 2 mai 2014
Carter Hall, Cathédrale Holy Trinity, Québec
À l’occasion de ses vingt années d'existence, le CIEQ convie chercheurs et étudiants à souligner cet anniversaire autour de tables rondes. Cet évènement, se greffant au
20e colloque étudiant, est une invitation
à réfléchir sur ce que la recherche menée
sur le Québec depuis ces deux dernières décennies par le CIEQ nous révèle de la société québécoise, de sa population,
de ses institutions et de sa culture.

À ne pas manquer!
SÉANCE D'OUVERTURE
La genèse
d’un regroupement
de recherche
Cette séance d’ouverture portera sur la genèse et la réalisation du projet Axe laurentien et de son impact sur le CIEQ et, plus largement, sur les études québécoises [...].
Présentation par Serge Courville et Normand Séguin (cofondateurs du CIEQ), suivie d’un commentaire par
Brian Young (Univ. McGill) - 1er mai 2014 à 9h45  
En savoir plus  
Visionnez la séance d'ouverture

partie 1
 
partie 2

 
Le colloque en photos
Cliquer ci-dessous pour un résumé en images
de ces deux très stimulantes journées

Voir l'album photo  

TABLE RONDE
Les échelles du «vécu»
dans le passé québécois:
espaces, collectivités
et société
Au fil des siècles, des hommes, des femmes et leurs descendants se sont approprié cette partie de l’espace nord-américain appelée de nos jours le Québec. Ils ont d’abord sillonné [...].
Présentation par Claude Bellavance (UQTR) et Danielle Gauvreau (Univ. Concordia), animation par Alain Laberge (Univ. Laval) et Éliane Trottier (Univ. Laval) - 1er mai 2014 à 15h30  
En savoir plus  

TABLE RONDE
Le Québec dans le monde:
réseaux, influences,
contributions
La société québécoise s’est construite en interaction avec les autres sociétés. Faisant partie d’empires coloniaux, évoluant dans le voisinage du géant états-unien, intégré à l’ensemble canadien, maintenant et aménageant des relations avec [...].
Présentation par Gilles Routhier (Univ. Laval) et Hélène Vézina (UQAC), animation par Sylvie Taschereau (UQTR) et Alex Tremblay (Univ. Laval / Univ. libre de Bruxelles) - 2 mai 2014
à 10h30  
En savoir plus  

SÉANCE DE CLÔTURE
Le CIEQ dans le paysage
de la recherche au Québec
et au-delà
Cette séance sera présentée par Pierre Noreau, sociologue,
vice-recteur au développement de l'Agence universitaire de la francophonie (AUF), ex-président de l’ACFAS et chercheur au Centre de recherche sur le droit public - 2 mai 2014 à 14h30


       
Mur en bardeaux de cèdre
Photo : Émilie Lapierre Pintal, 2008
Percé, 1950.
Lida Moser. BANQ-QC, P728,S1,D1,P14,03
Montréal, coin rues Bleury
et Sainte-Catherine, 1936

Conrad Poirier. BANQ-MTR, P48,S1,P1017
Vue aérienne du rang de la Montagne à Saint-Alselme, 1962
Omer Beaudoin. BANQ-QC, E6,S7,SS1,P02637,62
       
Couverture vers 1890
Marie-Louise Larose. Musée McCord, M973.6.1
Maison sur un terrain défriché
en Abitibi vers 1927

Canadien National. BANQ-ROUYN, P213,P023
Parade dans le quartier chinois
de Montréal, 1945

Conrad Poirier. BANQ-MTR, P48,S1,P12330
Vue aérienne de Marieville
vers 1965

Armour Landry. BANQ-MTR, P97,S1,D6128
       
Drapeau du Québec vers 1946
Les Musées de la civilisation,
donation René Bélanger, photographe: Jacques Lessard, 97-160
École de rang à Saint-Hubert-
de-Rivière-du-Loup, 1942

Aug. Mailloux. BANQ-QC, E6,S7,SS1,P11545
Fête-Dieu à Ville-Marie
vers 1900

BANQ-ROUYN, P13,S2,D09,P0774
Ligne de piquetage à la mine Noranda vers 1950
BANQ-ROUYN, P124,S32,P370-47-6

Les 20 ans du CIEQ

Appréhender le changement sociétal, l’explorer en prenant le Québec pour terrain d’enquête et encourager, dans cette perspective, l’échange interdisciplinaire forment les trois éléments clés de l’environnement de recherche que projetait aménager le CIEQ lors de sa création, il y a 20 ans. Dans ce registre à la fois ambitieux et largement défini, les questions adressées au passé québécois se sont diversifiées et, en conséquence, notre regard sur la formation du Québec contemporain s’est renouvelé. Il suffit, pour s’en convaincre, d’examiner les thématiques explorées par les travaux des chercheurs au cours des dernières années, de même que les titres des mémoires et des thèses réalisés par les étudiants du CIEQ. Notons au passage l’importance prise par les dimensions du genre, l’intérêt pour la compréhension de l’évolution des interactions entre l’humain et la nature, la multiplication des études comparatives et, comme dans l’ensemble des sciences humaines et sociales, la montée en force des approches privilégiant le point de vue des acteurs sociaux.

Deux séances, organisées sous la forme de tables rondes, seront consacrées à la recherche sur le Québec menée au CIEQ depuis une vingtaine d’années. L’idée n’est pas d’en établir un relevé exhaustif – ce qui serait assez fastidieux comme exercice –, mais plutôt de réfléchir sur ce que cette recherche nous dit de la société québécoise, de sa population, de ses institutions et de sa culture. En conformité avec le thème principal du colloque, «Le Québec sous toutes ses échelles», les tables rondes se veulent une occasion de discuter des échelles d’observation des changements survenus dans cette société. La première de ces séances sera consacrée au Québec – notre laboratoire de recherche, pour ainsi dire – du point de vue de ses foyers de cohésion et de sa diversité internes. La seconde sera réservée aux rapports du Québec avec les autres sociétés et à son insertion dans le monde.

À ces deux tables rondes se greffera le 20e colloque étudiant au cours duquel la relève présentera ses travaux sur la base d’un des trois axes de recherche du Centre. Serge Courville et Normand Séguin, fondateurs du CIEQ, se chargeront de la séance d’ouverture et évoqueront la genèse du Centre. La séance de clôture, consacrée au CIEQ dans le paysage de la recherche au Québec et au-delà, sera quant à elle présentée par le sociologue Pierre Noreau.

Inscription



À remettre au plus tard le jeudi 24 avril 2014 à l’adresse courriel suivante :
comite.etudiant@cieq.ulaval.ca


Hébergement en résidences universitaires pour les étudiants participants (avec petit déjeuné compris), s’inscrire en suivant ce lien: www.residences.ulaval.ca, choisir le l'évènement 229677 - 20e colloque étudiant du CIEQ


Programmation

Jeudi 1er mai 2014
  • 9h00-9h30 ARRIVÉE DES PARTICIPANTS
  • 9h30 MOT DE BIENVENUE
  • 9h45 SÉANCE D’OUVERTURE
  • La genèse d’un regroupement
    de recherche
  • Présentation: Serge Courville et Normand Séguin
    (cofondateurs du CIEQ)
  • Commentaire: Brian Young (professeur,
    Département d’histoire, Université McGill)

  • Cette séance d’ouverture portera sur la genèse et la réalisation du projet Axe laurentien et de son impact sur le CIEQ et, plus largement, sur les études québécoises [...].  En savoir plus  
  • Visionnez la séance d'ouverture

    partie 1
     
    partie 2

  • 10h45-11h00 PAUSE
Jeudi 1er mai 2014
  • 11h00 1re SÉANCE ÉTUDIANTE
  • Les stratégies de distinction sociale des élites du XVIIIe au XXe siècle
  • Présidence de séance: Brian Young (professeur, Département d’histoire, Université McGill)
  • Un outil généalogique au service des études sur la noblesse canadienne au XVIIIe siècle
  • Anne Catherine Bélanger-Catta et Karine Pépin (étudiantes à la maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke)
  • À cheval entre deux cultures: la formation des couples mixtes au Québec entre 1791 et 1852, l’exemple de Gabriel Marchand
  • Alex Tremblay (étudiant au doctorat en histoire, Université Laval / Université libre de Bruxelles)
  • «Tâter de la grillade posthume». Les discours entourant la naissance de la crémation au Québec (1874-1910)
  • Martin Robert (étudiant à la maîtrise en histoire,
    Université du Québec à Montréal)

  • 12h15-13h30
    DÎNER
Jeudi 1er mai 2014
  • 13h30 2e SÉANCE ÉTUDIANTE
  • Communautés plurielles et diversité des milieux de vie
  • Présidence de séance: Michèle Dagenais (professeure, Département d’histoire, Université de Montréal)
  • Hybridité nature-culture: l’importance d’une étude holistique du milieu
  • Élise-Audrée Guay (étudiante à la maîtrise en sciences géographiques, Université Laval)
  • Étude d’une communauté minoritaire en milieu industriel par l’entremise des recensements: les Irlandais catholiques de la ville de Québec
  • Isabelle Beauregard-Gosselin (étudiante à la maîtrise en sciences géographiques, Université Laval)
  • Un syndicat pour les chômeurs: l’OBU et le mouvement des sans-travail à Montréal
  • Mathieu Houle-Courcelles (étudiant au doctorat en histoire,
    Université Laval)
  • Régionalisation de l’immigration au Québec: regard sur la construction d’un problème et d’une solution publics (1987-2000)
  • Lauréanne Daneau (étudiante à la maîtrise études québécoises,
    Université du Québec à Trois-Rivières)

  • 15h15-15h30
    PAUSE
Jeudi 1er mai 2014
  • 15h30 TABLE RONDE
  • Les échelles du «vécu»
    dans le passé québécois:
    espaces, collectivités et société
  • Présentations:
    Claude Bellavance (professeur, Département des sciences humaines, UQTR)
  • Danielle Gauvreau, (professeure, Département de sociologie
    et anthropologie, Université Concordia)
  • Animation : Alain Laberge (professeur, Département des sciences historiques, Université Laval) et Éliane Trottier (étudiante à la maîtrise en histoire, Université Laval)
  • Au fil des siècles, des hommes, des femmes et leurs descendants se sont approprié cette partie de l’espace nord-américain appelée de nos jours le Québec [...].  En savoir plus  

  • 16h45
    MOT DE LA FIN

  • 17h00
    LANCEMENT ET COCKTAIL DÎNATOIRE
  • Actes des Regards interdisciplinaires sur le Québec. Actes des 17e et 18e colloques étudiants du CIEQ
  • Sous la direction de François Antaya, Marilyne Brisebois
    et Marie-Eve Harton

Vendredi 2 mai 2014
  • 8h30-9h ARRIVÉE DES PARTICIPANTS
  • 9h00 3e SÉANCE ÉTUDIANTE
  • Trajectoires féminines dans les sphères
    publique et privée
  • Présidence de séance: Lucia Ferretti (professeure, Département des sciences humaines, Université du Québec à Trois-Rivières)
  • La maison St-Janvier du Sault-au-Récollet,
    foyer de deux institutions charitables et leurs relations avec l’archevêché et l’État, 1877 à 1955
  • Valérie Nadon (étudiante à la maîtrise en histoire appliquée,
    Université du Québec à Montréal)
  • Âgées et toujours sans mari: le célibat féminin définitif à Québec à la fin du XIXe siècle
  • Arianne Vignola (étudiante à la maîtrise en sciences géographiques, Université Laval)
  • La Société d’études et de conférences de la Mauricie: une «société inutile» au cœur de la vie culturelle régionale (1990-2007)
  • David Ferron (étudiant à la maîtrise en études québécoises,
    Université du Québec à Trois-Rivières)

  • 10h15-10h30
    PAUSE
Vendredi 2 mai 2014
  • 10h30 TABLE RONDE
  • Le Québec dans le monde : réseaux, influences, contributions
  • Présentations:
    Hélène Vézina (professeure, Département des sciences humaines, UQAC)
  • Gilles Routhier (professeur, Faculté de théologie et de sciences religieuses, Université Laval)
  • Animation: Sylvie Taschereau (professeure, Département
    des sciences humaines, UQTR)
    et Alex Tremblay (étudiant au doctorat en histoire, Université Laval / Université libre
    de Bruxelles)
  • La société québécoise s’est construite en interaction avec les autres sociétés. Faisant partie d’empires coloniaux, évoluant dans le voisinage du géant états-unien, intégré à l’ensemble canadien, [...].   En savoir plus  

  • 12h00-13h00
    DÎNER
Vendredi 2 mai 2014
  • 13h00 4e SÉANCE ÉTUDIANTE
  • Mouvements de pensées
    et représentations du passé:
    objets de discours et de débats
  • Présidence de séance: Virginie Pineault (étudiante au doctorat en histoire, Université de Montréal)
  • Au-delà de la volonté de Pitt, le Canada dans la mire des Britanniques, 1748-1763
  • Jacinthe De Montigny (étudiante à la maîtrise en études québécoises, Université du Québec à Trois-Rivières)
  • Une question de patrimoine, la perception de Jacques Cartier et de son fort dans l'historiographie et dans la monumentalisation du Québec au XXe siècle
  • Marie-Claude Dionne (étudiante à la maîtrise sciences géographiques, Université Laval)
  • Ce passé qui nous hante. Analyse du récit de fiction cinématographique québécois de 1960 à aujourd’hui
  • Claire Portelance (étudiante au doctorat en études québécoises, Université du Québec à Trois-Rivières)

  • 14h15-14h30
    PAUSE
Vendredi 2 mai 2014
  • 14h30 SÉANCE DE CLÔTURE
  • Le CIEQ dans le paysage
    de la recherche au Québec
    et au-delà
  • Conférencier: Pierre Noreau, sociologue, vice-recteur au développement de l'Agence universitaire de la francophonie (AUF), ex-président de l'ACFAS et chercheur au Centre
    de recherche sur le droit public

  • 15h45
    MOT DE LA FIN

Organisation

Comité étudiant du CIEQ-Laval
  • Isabelle Beauregard-Gosselin, Maîtrise en sciences géographiques
  • Marie-Eve Deguire, Maîtrise en sciences géographiques
  • Marie-Claude Dionne, Maîtrise en sciences géographiques
  • Élise-Audrée Guay, Maîtrise en sciences géographiques
  • Alex Tremblay, Doctorat en histoire
  • Arianne Vignola, Maîtrise en sciences géographiques
  • Alain Laberge, chercheur-aviseur

Comité étudiant du CIEQ-UQTR
  • Alexandra Carignan, Maîtrise en études québécoises

Équipe du CIEQ
  • Yvan Rousseau, directeur CIEQ-UQTR
  • Marc St-Hilaire, directeur CIEQ-Laval
  • Étienne Rivard, coordonnateur CIEQ-Laval
  • Marie-Christine Lance, Maîtrise en études québécoises, CIEQ-UQTR
  • Arnaud Bessière, chargé de projet, CIEQ-UQTR
  • Émilie Lapierre Pintal, conceptrice graphique
  • Tomy Grenier, historien spécialisé dans la conception de systèmes d'information
  • Jean-François Hardy, historien spécialisé dans la conception de systèmes d'information
  • Johanne Simard, secrétaire de gestion
  • Rollande Morissette, technicienne en administration
  • Ginette Olivier, Technicienne en administration

À ne pas manquer!

SÉANCE D'OUVERTURE
La genèse d’un regroupement de recherche
Présentation par Serge Courville et Normand Séguin (cofondateurs du CIEQ), suivie d’un commentaire
par Brian Young (professeur, Département d’histoire, Université McGill).
1er mai 2014 à 9h45  
Cette séance d’ouverture portera sur la genèse et la réalisation du projet Axe laurentien et de son impact sur le CIEQ et, plus largement, sur les études québécoises. Ce projet a constitué le moteur intellectuel du Centre à ses tout débuts, ainsi que la structure de base de l’«Atlas historique du Québec», collection phare du regroupement.
Visionnez la séance d'ouverture

partie 1
 
partie 2
TABLE RONDE
Les échelles du «vécu» dans le passé québécois:
espaces, collectivités et société
1er mai 2014 à 15h30

  • Présentations:
  • Claude Bellavance (professeur, Département des sciences humaines, UQTR)
  • Danielle Gauvreau, (professeure, Département de sociologie et anthropologie, Université Concordia)
  • Animation:
  • Alain Laberge (professeur, Département des sciences historiques, Université Laval)
    et Éliane Trottier (étudiante à la maîtrise en histoire, Université Laval)

Au fil des siècles, des hommes, des femmes et leurs descendants se sont approprié cette partie de l’espace nord-américain appelée de nos jours le Québec. Ils ont d’abord sillonné ce vaste territoire, puis s’y sont fixés en construisant leurs habitations, en faisant la terre, en traçant les voies de communication, en développant le commerce et en mettant sur pied de petites entreprises industrielles. Ils se sont concurremment donné des lieux de culte, ont fondé leurs écoles et créé des institutions. Ils ont également nommé les endroits qu’ils habitaient et les œuvres qu’ils édifiaient. Cet immense travail d’humanisation du territoire québécois, depuis la formation des premiers habitats amérindiens jusqu’à l’essor des grandes villes, a donné lieu à une intense vie de relation, et ce, à de multiples échelles.

Cette table ronde invite d’abord à réfléchir sur les relations entre la population québécoise et le territoire en tenant compte de sa diversité aussi bien sociale que culturelle. Elle vise également à voir comment les travaux des chercheurs du CIEQ, dans toute la variété des objets appréhendés (populations, institutions, culture, habitats et environnements, socioéconomie), ont été interpellés par la question des échelles d’analyse, que ce soit celle des individus et des familles, des aires de voisinage, de la paroisse et du quartier, des localités et des régions.

Partant de ces acquis, quels sont les moyens à la disposition des chercheurs aujourd’hui pour marier les échelles d’analyse (entre l’individu et ses réseaux, de même qu’entre le « local », le « régional » et le territoire québécois pris dans son ensemble)? Comment pousser plus loin les études comparatives interrégionales? Telles sont quelques-unes des questions de fond qui serviront à alimenter les échanges.
TABLE RONDE
Le Québec dans le monde:
réseaux, influences, contributions
2 mai 2014 à 10h30

  • Présentations:
  • Gilles Routhier (professeur, Faculté de théologie et de sciences religieuses, Université Laval)
  • Hélène Vézina (professeure, Département des sciences humaines, UQAC)
  • Animation:
  • Sylvie Taschereau (professeure, Département des sciences humaines, UQTR)
  • et Alex Tremblay (étudiant au doctorat en histoire, Université Laval / Université libre de Bruxelles)

La société québécoise s’est construite en interaction avec les autres sociétés. Faisant partie d’empires coloniaux, évoluant dans le voisinage du géant états-unien, intégré à l’ensemble canadien, maintenant et aménageant des relations avec l’Europe et le Vatican, développant des liens avec l’Afrique et l’Asie, le Québec (vallée laurentienne et ses prolongements) connaît des influences diverses dans ses façons de se concevoir et se réaliser comme société : institutions politiques, cadre législatif, références culturelles, modes de production et de consommation sont en partie issus d’emprunts et d’adaptations d’origine extérieure. En même temps, par le biais de différents réseaux qui le mettent en relation avec le monde extérieur, le Québec contribue aux mouvements outre-frontières sur les plans démographique, économique, social, politique et culturel.

Dans quelle mesure ces influences et apports ont-ils orienté, voire modelé l’évolution de la société québécoise? Quels sont ces réseaux et qui en sont les vecteurs? Dans quelles sphères d’activités le Québec s’est-il investi hors de ses frontières? Quel a été son rôle? Sur le plan des pratiques scientifiques dans les travaux portant sur le Québec comme objet, quelle place pour les études comparatives?
SÉANCE DE CLÔTURE
Le CIEQ dans le paysage de la recherche
au Québec et au-delà
2 mai 2014 à 14h30
Conférencier: Pierre Noreau, sociologue, vice-recteur au développement de l'Agence universitaire de la francophonie (AUF), ex-président de l'ACFAS et chercheur au Centre de recherche sur le droit public.

Nous joindre

À L'UNIVERSITÉ LAVAL
  • Pavillon Charles-De Koninck
    1030, avenue des Sciences-Humaines, Local 5152
    Université Laval, Québec (Québec) G1V 0A6
  •  
  • Téléphone : 418-656-7704
    Télécopieur : 418-656-3270
    Courriel : cieq@cieq.ulaval.ca

À L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES
  • 3351, boulevard des Forges
    C.P. 500,
    Trois-Rivières (Québec) G9A 5H7
  •  
  • Téléphone : (819) 376-5096
    Télécopieur : (819) 376-5179
    Courriel : cieq@uqtr.ca